laplume-d-ange-d-agc

laplume-d-ange-d-agc

l'hymne de la mer

L'hymne de la mer

 

 

Je te sens de souvenirs habités 

Qui veux-tu tromper ?

Je regarde l'orage de tes flots 

telle une séance d’hypnose 

 

 

Tu emportes les âmes éveillées

et j’en aime ton nimbe.

Maintes ombres je regrette.

J’ai mis du temps à saisir ton appel

 

 

Tu te purifies de  lames dorées !

que  tu es beau quand tu es guindé 

Fort et divin surgissant d’un oubli.

Serein par tes eaux bleutées.

 

Pendant que dans le calice du ciel 

gémit le cœur d’un ange, 
ces infinis cris tels des égarements,
 semblent s’ouvrir sur ton aven.

 

 

Soudain s’expire un doux silence,

s’élevant comme une muraille.

qui laisse majestueusement voir,

la valse d’une lumière sur l’océan

 

Les maux de l’océan furieux

riment avec mon âme,

comme un théâtre venant des cieux.

ils adoucissent mon mal.

 

De ce passage exaltant,

la mer ne laisse aucune trace.

comme deux âmes errantes,

deux cœurs retrouvent leur voie.

 

Elle réveille en moi l’essentiel ,

tel un doux zéphyr , une caresse,

La mer emporte dans sa crique

mon mal d'être dans un soupir.

 

 

Me redonnant un souffle de vie,

spectatrice de mon appel , chante en moi la lyre

Comme un  hasard ,un signe,

elle réchauffe mon cœur de beaux souvenirs.

 

AGC

 

https://static.blog4ever.com/2016/07/820220/bannie--re.jpg



08/11/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres